WHO WE ARE

Amina

père marocain et de mère italienne


Amina Tailouti, née à Trieste en 1984, de père marocain et de mère italienne, s’installe à Bruxelles en 2013 avec une bourse d’études, dans l’intention de travailler pour les Nations-Unies (IOM, département de santé mentale)

Son premier jour de travail pour cette grande organisation, c’était le plus beau jour de toute sa vie.


bachelier en Science de l’Interculturalité


Elle a obtenu, tout en travaillant, un Master en Santé Publique, avec distinction, à l’ULB en 2019, un Master en Gestion de Projets et Études Européennes en 2013 à l’UCL, un Master en Coopération et Développement à l’université de Trieste et un bachelier en Science de l’Interculturalité toujours à l’université de Trieste.



Elle a travaillé comme baby-sitter, coach de softball pour les enfants, prof sportive dans un centre d’été pour les enfants, avec les adolescentes dans des quartiers stigmatisés comme « compliqués » et aussi avec des adultes présentant des troubles de nature psychiatrique. Elle est diplômée du Lycée des Sciences Sociales de Giosuè Carducci, Trieste.


Elle a collaboré dans des etudes sur le terrain concernant des programmes de soutien à la parentalité (Adozione Sociale & Dialogue: nouvelles mères et cultures en comparaison)



En formation continue et toujours à la recherche de nouveaux challenges, elle aime depuis toujours, toutes les expressions artistiques surtout la danse, la musique et le dessin.


Prise en difficulté par les restrictions dues au Covid-19 et les événements de la vie, la nécessité de s'exprimer à travers l'art est devenue vitale.

Les dessins/illustrations que vous voyez sur le site en sont des exemples.


"La conviction est que l'expression artistique est un instrument puissant de soin"


Elle aime les enfants, les choses bien faites et faites à la maison, elle déteste farouchement les produits industriels.


Elle adore la musique, le sport, l’art, la nature, les fêtes et ses amis.


Placée en famille d’accueil à l’âge de 6 ans chez des no-global, végétariens, gauchistes et chrétiens, elle est le fruit d'une mixité culturelle et intergénérationnelle effervescente. (merci Franz & Renata )


Elle lance le projet Artistes du Monde for Kids en Septembre 2021





Rafaelle

Je suis une jeune artiste Française et Malgache. Après avoir beaucoup voyagé en Afrique, je me suis retrouvée à vivre en Europe pour la première fois a Bruxelles. Je m'intéresse à l'art et a la culture, et j'adore travailler avec les enfants! J'aime pouvoir les aider à être aussi créatifs et expressifs qu'ils le veulent dans nos ateliers.

Depuis Septembre 2021, je suis engagée dans les ateliers AMK.

Yana - Artistes du Monde for Adults

'Yana Knight est artiste et créatrice de bandes dessinées qui adore aider au gens découvrir leur propres pouvoirs magiques de créativité. Ses œuvres se trouvent dans Le Musée d'art Spontanée à Bruxelles et elle a publié deux romans graphiques.'





Yunhee

Être artiste a été mon rêve d'enfance...Je me suis posé beaucoup de questions en Australie ou j'étais isolée de mon environnement familier. J'ai commencé à dessiner librement, et à trouver petit à petit ma raison d'être. De retour en Corée, je me suis installée seule et ai adopté un chat, qui m'a beaucoup inspirée: cet animal est très libre corporellement et spirituellement, à la fois indépendant et drôle. J'ai voulu adopter cette manière de vivre. De fil en aiguille, mes intérêts se sont étendus aux animaux, à la nature, aux relations entre les unes et les autres. Parce que nous somme liés. Depuis toujours, la nature m'a aidée à respirer, à me vider la tête et a été une source d'inspiration. Depuis que je suis devenue maman, je me suis aussi intéressée aux femmes et à la relation mère-enfant.


Depuis que j'habite en Belgique, je me sens vivre entre deux réalités: quand je suis en Belgique, je vois des choses coréennes, et quand je suis en Corée du Sud, je vois des choses belges. A la fin de mes études en Belgique, je me suis sentie un peu perdue, j'avais l'impression de ne plus appartenir à aucune de ces deux sociétés. Aujourd'hui, cette sensation m'est devenue familière, elle fait partie intégrante de moi et de mon identité artistique.


Parcours


Née en Corée du Sud, Yunhee Yang a posé ses valises à Bruxelles en 2008, après avoir voyagé en Australie, en Asie et en Europe. A Bruxelles, elle a fini des études d'illustration à l'ESA Saint-Luc, ainsi qu'une formation en animation socio-culturelle au CFA(Centre de Formation d'Animateurs asbl). Depuis 2015, elle dispense des ateliers artistiques au Centre Culturel Coréen de Bruxelles, autour de la fabrication de petits objets du quotidien en papier traditionnel coréen <<Hanji Gong-ye>>. Elle est également engagée dans des ateliers <<Artistes du Monde for Kids>>





Alejandra - ateliers artistiques Artzouminette

Née à Quito Equateur en 1970 .

Appassionnée par ses metiers, artiste, professeur des arts et maman.

Son travail est caractérisé pour différents thèmes comme le monde des femmes, des enfants et la nature . Elle prend comme référence la vie quotidienne qui l'entoure. Des réflexions sur le condition des femmes et sur l'influence des jouets sur l'éducation des enfants. Elle propose une nouvelle perspective sur l’art botanique. On sent la fascination pour le germe de la vie dans ses compositions rythmées et harmonieuses.

Elle a obtenu son diplôme en artes plastiques spécialité peinture et gravure à la Faculté de Artes Plastiques de l'Université Centrale de l'Equateur.





Diana


Diplôme National de BeauxArts (Section Peinture et Gravure), Université Centrale de l’Equateur, Quito, Equateur, 1986- 1991.

Techniques traditionnelles des Hautes Etudes en Gravure, Académie Centrale des Beaux-Arts, Beijing, Chine, 1999-2001.

Fondements théoriques de l'art thérapie ; thérapie par l'art des expériences de groupe; Explorer le processus créatif en art-thérapie, thérapie par l'art et l'autisme. Métaphore. Centre pour l'Etude de l'Art-Thérapie. Faculté des Beaux Arts. Université de Barcelone. Barcelone, Espagne. 2004.

Méthodes et techniques de recherche pédagogique ; Évaluation et développement des programmes; Résolution des conflits et à la création d'écoles de la paix. Programme International. Maître d'études interdisciplinaires. Université de SUNNY. Quito. Equateur. 2009 – 2010.


Études en Anthropologie Visuel. Méthodologie pour l’investigation visuel, matérielles et son. Pontificia Universidad Católica del Perú, Lima. Mars 2012 – Janvier 2013.

Études de céramique. Ecole-Atelier Sonia Céspedes Rossel, Lima, Pérou, Septembre 2013 – Julio 2015

Études de céramique et gravure, Académie Constantin Meunier. Bruxelles, Belgique. Septembre 2015 – 2017.

Expérience de 30 ans en tant que professeur d’art avec enfants et adultes.

Expérience de 15 ans comme concept créatif et responsable du programme de divers projets en Équateur, Chine et Myanmar.







Emily - Cours de Dessin for Adults

2011 / 2015 Licence et Master en architecture ENSAV - Versailles 78

2009 / 2011 BTS Design d’espace Efficom - Montrouge 92

2008 / 2009 Année préparatoire aux arts Appliqués Efficom - Paris 75


Démarche

J’observe, interprète et décompose la couleur.

La réappropriation du corps de la femme dans toutes les expressions de la féminité ainsi que l’intimité physique et psychique m’inspirent et m’interroge.

Entre le dessin, le collage ainsi que la technique de « la ligne acrylique », j’explore la décomposition chromatique.

Je m’inscris dans un mouvement qui tend vers l’émancipation de tout sujet abordé. Je souhaite participer à la déconstruction des normes sociales, afin d’ouvrir les champs de sujet tabous dans nos sociétés. Entre déconstruction et décomposition, je met ma créativité au service de mon message.


Crayon de couleur

La technique du crayon de couleur est ma technique première.

J’aime à associer des éléments qui n’ont à priori rien a faire les uns avec les autres.

Comme une construction de petites fabulations ou de songes.

L’œil est l’élément qui vient le plus souvent perturber le dessin réaliste et l’emmener dans un autre registre.

L’œil représente le plus souvent une interrogation, le secret, ou le mensonge.

Ces trois dernières notions résonnent avec notre construction identitaire dans notre société et au sein des différents cercles sociaux avec lesquels nous interagissons.

Un secret pour ne pas se confronter à la réalité, un mensonge pour se conformer aux attentes des autres. Des interrogations quant à l’authenticité de ce que l’on montre au monde de soi.


Collage

Le collage m’est apparu pendant le premier confinement, comme une technique nouvelle qui s’inscrivait, naturellement dans cette temporalité inédite que la pandémie nous imposait.

Une technique plus lente, qui morcelle chaque zone de l’œuvre. C’est à travers cette technique que ma volonté de pousser la décomposition de la couleur dans mon travail, s’est affirmée.


La ligne Acrylique

La décomposition de la couleur, s’est poursuivi avec une autre technique graphique.

Une technique où chaque trait possède son mouvement et sa couleur. Cette technique plus précise et minutieuse, induit une maitrise de chaque mouvement.